rafales2pensees

Rafales de pensées

De la perte de l’instinct de survie à l’aliénation

Il nous est permis de considérer que l’instinct de survie est inhérent à la vie animale, et par conséquent, bien que tentant d’y échapper par de multiples pirouettes, l’être humain en est doté. Or comme chacun le sait, nous vivons dans une époque où le taux de suicides est incroyablement élevé, comparativement à ce que l’espèce humaine a pu connaître, et à ce qu’une quelconque espèce animale aurait également pu connaître (je rappelle que l’histoire des lemmings qui se jettent dans le vide est une légende voir cet article). Le suicide, phénomène complexe sur lequel je ne m’attarderais pas, peut cependant être classé en tant que comportement – biologiquement parlant, et aliénation de l’espèce de par son inguérissable antinomie avec l’instinct de survie.

L’aliénation survient par bien des moyens, et nul ne peut s’y soustraire mais sa gestion est différente selon les individus. Certains l’apprivoisent, d’autres se laissent envahir. Le degré de résistance face à elle est propre à chacun, et elle peut prendre bien des formes, l’une de ses formes parmi les plus extrêmes et les plus violentes reste le suicide qui a la particularité de n’exister qu’à travers l’espèce humaine. La question que l’on peut alors se poser justement serait :  » Pourquoi une telle aliénation touche-t-elle notre espèce? ».

Il me semble que la réponse se trouve dans la temporalité. C’est du fait de notre époque, non pas à cause de tel ou tel progrès technologique ou avancée, mais du fait des valeurs véhiculées, des croyances, des centres d’intérêt, etc. Une multitude de facteurs depuis l’éducation en passant par la situation géographique, climatique, sociale, nous conditionnent; et cela depuis toujours. En quoi ces facteurs se seraient-ils modifiés au point d’anéantir un des instincts les plus primitifs de l’homme, à savoir l’instinct de survie? Il est admis que du conditionnement de chacun peut découler une modification certaine de nos comportements : certains, à force de marcher en chaussures par exemple, ont mal au pieds quand ceux-ci sont nus, d’autres vivent la situation inverse. Il en va de même pour le langage, la religion, la culture, mais cela n’a jamais empêché l’homme de garder son instinct de survie. Ce qui change et ce que le monde n’a jamais connu, c’est la victoire totale du monde matériel sur celui des idées. Non seulement les gens préfèrent l’argent à toute autre chose mais en plus ils perdent l’intérêt pour tout ce qui ne s’y rapporte pas directement ou indirectement.

Aujourd’hui que l’information circule plus vite que l’homme et que celui-ci, plus que jamais, se retrouve confronté à l’humanité, toute faiblesse s’amplifie par le faux miroir constant qu’offre les idoles de la télévision. Ce faux moule dans lequel tous doivent s’insérer pour vivre décemment est d’une rare violence pour l’humain qui n’a plus de refuge spirituel. Le poids de la philosophie diminue en même temps qu’augmente celui de la nécessité matérielle. La force des idées s’amoindrit quand se renforce celle des symboles. On occulte la stratégie, les intentions et le doute tandis qu’on glorifie l’immédiat, le résultat et l’assurance . On occulte la mort, la vieillesse et le handicap, ainsi que tout ce qui nous ramène à notre condition. En tentant de sublimer l’image de l’homme on finit par la modifier et la travestir. Le besoin d’identification à l’autre est toujours aussi important, alors qu’il est de plus en plus difficile. C’est là que peut survenir ce sentiment d’exclusion général, non pas d’un groupe mais d’un monde qui pourrait sembler uni et marchant comme un seul homme. C’est par ce biais qu’une des formes d’aliénation menant au suicide peut parvenir à gagner sur l’instinct de survie.

Moins de livres, moins de philosophes, moins de critiques, tout cela dans un anonymat grandissant.

E. A

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le février 23, 2012 par dans Essais, et est taguée , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :